MANGO DREAM       MANGO DREAM 

Huit musiciens sur scène

Il s’agit d’une collaboration entre le groupe français Mezcal Jazz Unit et trois musiciens traditionnels khmers issus du CAMBODIAN LIVING ARTS de Phnom Penh, Cambodge.
L'instrumentation mélange des instruments occidentaux standards du monde "jazz" (sax, guitare, basse, batterie) et des instruments traditionnels khmers (flutes bamboo, xylophone, monocorde, violon asiatique).

Cette création est basée sur de 2 types de thèmes musicaux, illustrant la démarche que nous, Mezcal Jazz Unit, avons lorsque nous travaillons avec des musiciens traditionnels, comme fait précédemment en Inde, au Vietnam, Laos ou au Nigéria. (http://www.mezcaljazzunit.com/pprojets.htm)

- Une partie des thèmes sont des morceaux traditionnels khmers adaptés et arrangés pour y créer des ouvertures nous permettant de jouer ensemble. C'est le chemin que nous faisons vers la musique cambodgienne, en essayant d'en respecter les codes, les couleurs.
- La seconde comporte des thèmes écrits pour l'occasion par le compositeur Emmanuel de Gouvello, en tenant compte des spécificités instrumentales, des tessitures et des gammes utilisables par les musiciens khmers. Il s'agit là pour les artistes khmers de faire un chemin vers nous et notre mode de jeu (improvisation, rythme)

Les artistes français du groupe Mezcal Jazz Unit:
Emmanuel de Gouvello: basse électrique
Daniel Solia: batterie
Jean Marie Frédéric: guitare électrique
Christophe Azema: saxophones
+
Alexandre Scarpatti: trombone

©Photo: E.Riley

Les musiciens khmers du Cambodian Living Arts:

Lun Chumnith: Kse Diev (cithare bâton à caisse de résonance posée sur la poitrine),
Kloy (flute bambou)
Phan Chamroeun: Tro Che (vièle verticale à deux cordes au timbre aigu, à l'avant couvert de peau de serpent), Kloy
Sour Vanna: Roneat Ek (xylophone traditionnel), Kloy 2

©Photo: E.Riley


Historique du projet:

Après 2 séjours au Cambodge, en 2006 et 2014, lors de tournées en Asie, le groupe Mezcal Jazz Unit, dans sa recherche permanente de collaborations artistiques avec des musiciens traditionnels du monde a souhaité rencontrer des musiciens khmers.
Nous avons ainsi organisé une résidence de création à Siem Reap au Cambodge en février 2016, avec les partenaires suivants:
- Le Cambodian Living Arts de Phnom Penh
A Phnom Penh, nous avons trouvé auprès du Cambodian Living Arts un interlocuteur de choix qui nous a permis d'entrer en relation avec des musiciens khmers pouvant être intéressés par le projet. Le Cambodian Living Art, dont la mission est "la transformation de la société cambodgienne par l'art" constitue un vivier d'artistes qui nous a permis de sélectionner 3 musiciens traditionnels, mais également ouvert aux musiques autres que cambodgienne et ayant déjà une expérience avec des musiciens occidentaux.
- Music & Arts School of Siem Reap
Dirigée par un musicien français Alexandre Scarpatti, diplomé du Conservatoire de Montpellier, originaire du Languedoc Roussillon et ami de longue date du groupe Mezcal Jazz Unit, cette école de musique dynamique est en train de prendre une place prépondérante dans le paysage culturel de la ville de Siem Reap (ville culturelle et touristique s'il en est, puisqu'elle abrite les fabuleux temples d'Angkor). Nous avons choisi d'y installer notre résidence de création, car la structure est entrée en co-production en mettant à notre disposition ses locaux et son matériel musical et de sonorisation. Cela a constitué des conditions de travail idéales pour un tel projet.
- L'Institut français de Phnom Penh
Suite au succès de notre concert Mezcal Jazz Unit à Phnom Pehn en novembre 2014, l'Institut Français de Phnom Penh a accepté d'être partenaire du projet et a accueilli un concert de Mango Dream dans ses locaux en fin de résidence.

La création, soutenue par la SPEDIDAM et le CNV, a eu lieu le 21 février 2016 à la Music & Arts School of,Siem Reap, suivie de 4 concerts à Siem Reap et Phnom Penh, dont un concert final au Musée National de Phnom Penh.